25 aprile festa della liberazione

la bella ciao "confinée" de nos amis d'Italia Morbihan


8 marzo giornata internazionale delle donne

La mimosa, questo fiore è il simbolo della festa della donna . È un'usanza tutta italiana. Come mai?
Per scoprirlo 
dobbiamo tornare indietro  e arrivare al 1946, quando due donne iscritte all' Udi (Unione donne italiane),  Rita Montagnana  (moglie di Palmiro Togliatti, uomo politico italiano) e  Teresa Mattei , proposero di adottare questo fiore come simbolo della Festa della Donna.

Si cercava un fiore che potesse simboleggiare quell'avvenimento. Fu scelta la mimosa perché è un fiore gioioso, solare, ma anche perché nel mese di marzo la mimosa è in piena fioritura, al contrario di quasi tutte le altre piante che ancora non si sono risvegliate dal sonno dell'inverno. 


Et lisez cet article de Francesca Sensini sur l'excellent site Altritaliani ...


omaggio a rita levi montalcini

Neurologue de renommée internationale, c'est la première femme, en 1986,  à recevoir le prix Nobel de médecine. Sénatrice à vie, elle s'est éteinte à 103 ans en 2012.


dante e le donne



tutAriel ! per non imparare nulla ... o quasi !

Tutoriel ? Non, Tutariel ... une série désopilante à regarder sur Rai Play. Clicca QUI !



venise se languit ...

Venise est une destination mythique et l’une des villes les plus visitées au monde avec 30 millions de touristes en 2019. Que devient-elle ? Pas un chat sur la place Saint-Marc et ses palais sont endormis...

 

Pour revoir le reportage  signé Aurélia Braud, Fred Capron et Thomas Lhoste, diffusé sur France 2 dans le magazine "13h15, le samedi", cliquez sur l'image !

 

Buona visione !


doc - la serie

 Doc, est une série médicale tout droit venue d'Italie et diffusée sur TF1 le mercredi soir. Pour regarder les épisodes en VO et en Replay, n'hésitez pas à vous rendre sur My TF1 ...

Mais savez-vous que le personnage d'Andrea Fanti incarné par l'acteur Luca Argentero, existe vraiment ? Il s'appelle Pierdante Piccioni.

Nel 2013, dopo un incidente stradale, Pierdante si risvegliò dal coma senza ricordare gli ultimi 12 anni : era convinto che fosse il 25 ottobre 2001. Dopo un lungo percorso di recupero, è oggi primario al pronto soccorso di Codogno, in prima fila contro il Covid-19. Bello, no ?

Pierdante Piccioni fait une brève apparition dans un des épisodes de la série à laquelle il a contribué en participant à l'écriture des scénarios.  Il a raconté son aventure dans un livre "Meno dodici" qui n'est pas encore traduit en français. Leggi un estratto ...


i giorni della merla - la leggenda

I "Giorni della merla" sono, secondo la tradizione, gli ultimi tre giorni di gennaio (29, 30 e 31) oppure gli ultimi due giorni di gennaio e il primo di febbraio. Sempre secondo la tradizione sarebbero i tre giorni più freddi dell'anno.

La leggenda :

Una merla dal bellissimo piumaggio bianco era sempre strapazzata da Gennaio, mese freddo e scuro, che aspettava che lei uscisse dal nido in cerca di cibo, per scatenare freddo e gelo.

Un anno, la merla fece provviste per un mese intero e poi si rinchiuse nel suo nido dove rimase al riparo. All'epoca, il mese di gennaio durava ventotto giorni ...

All'ultimo giorno del mese, il 28, la merla, credendo di aver ingannato il perfido Gennaio, sgusciò fuori dal nido e si mise a cantare per prenderlo in giro. Gennaio, furioso, chiese tre giorni in prestito a Febbraio. Avutoli in dono, scatenò bufere di neve, vento, gelo, pioggia.

La merla si nascose allora in un camino e ci restò ben nascosta aspettando che la bufera passasse.

Trascorsi i tre giorni e passata la bufera, la merla uscì dal camino, ma a causa della fuliggine, il suo bel piumaggio bianco si era tutto annerito.

Così, secondo la leggenda,  la merla rimase per sempre con le piume nere e da quel giorno tutti i merli nascono di colore scuro ...


Le carnaval de Venise 2021 est annulé sous sa forme traditionnelle publique, pour raisons sanitaires. Il existera cependant sans public,

en streaming les 6 et 7 février, puis du 11 au 16 février 2021



Grandissimo giancarlo ! complimenti !

Jeudi 28 janvier 2021 - 13h11

Giancarlo PEDOTE,  skipper Prysmian Group, est le 7e à franchir la ligne d’arrivée du #VG2020 ! Il a bouclé son tour du monde, sans escale et sans assistance, après 80Jours 22Heures 42min et 20sec de course. Bravo Giancarlo, bienvenue parmi nous !

Da leggere QUI un articolo della Repubblica : Il giro del mondo in 80 giorni del velista fiorentino Giancarlo Pedote

 Giancarlo Pedote est un skipper italien né en 1975 à Florence. C'est un des rares navigateurs italiens à avoir pris le départ de  la mythique course du Vendée Globe !

L'Amicale a  été contactée par le navigateur Eric Bellion ; à l'occasion du Vendée Globe, il donne des nouvelles des marins chaque semaine  dans l'émission Télématin sur FRANCE 2. Nous sommes sollicités pour participer au reportage dédié à Giancarlo Pedote avec une surprise : l'encouragement de ses compatriotes italo-bretons !

Voilà le rendez-vous était vendredi 8 janvier  13h, Pors Meillou à Gouesnac'h ! Quelques photos ... et beaucoup de bonne humeur !

La retransmission : vendredi 15 janvier à 6h45 Télématin sur France 2 ! Da non perdere ! C'est ici !

 

 Regardez la vidéo du journal Le Télégramme : ici 

 l'article sur Eric Bellion  et un dernier article sur la page Larmor Plage du Télégramme !

Prima di rientrare a casa, Giancarlo saluta il faro di Les Sables d'Olonne che ha sognato tutta la vita e rivolge un pensiero a tutti voi.

Facebook Cappuccino Aligre



cesare capitani

Pour notre plus grand plaisir, Cesare Capitani et ses amis lisent, en italien et en français, des  nouvelles tirées de son dernier ouvrage : Echardes - Editions L' Harmattan. Grazie Cesare  ! En bonus, un entretien en italien pour TG3


nuovo podcast Cesare racconta

Care amiche e amici,
ho pensato di raccogliere in un Podcast le favole più belle che verranno pubblicate con scadenza settimanale.
Le potrete ascolare dal vostro smartphone e non solo con facilità e tutte le volte che volete. 

dacia maraini

A l'occasion de la sortie en Italie de son dernier livre " Trio. Storia di due amiche, un uomo e la peste a Messina", l'association bordelaise "Notre Italie" nous offre un entretien, en français, avec la grande écrivaine, poétesse, dramaturge  italienne contemporaine Dacia Maraini, prix Campiello 1990 "Lunga vita di Marianna Ucria", prix Strega 1999 pour son livre de nouvelles "Buio",  amie de Pier Paolo Pasolini, compagne d'Alberto Moravia, féministe engagée à la vie passionnée.


bella ciao (la bd) il fumetto

Baru, sacré grand prix à Angoulême en 2010, rappelle dans le premier tome d'une nouvelle trilogie engagée, que les migrants italiens ont payé leur intégration au prix du sang (lisez l'article de Aurelia Vertaldi dans le Figaro Culture)

Bella ciao, c’est un chant de révolte, devenu un hymne à la résistance dans le monde entier…

En s’appropriant le titre de ce chant pour en faire celui de son récit, en mêlant saga familiale et fiction, réalité factuelle et historique, tragédie et comédie, Baru nous raconte une histoire populaire de l’immigration italienne.

 

Le Monde -  BD. « Bella Ciao », de Baru (critique de Frédéric Potet )

Après sept ans de silence, Baru revient en librairie pour clore sa trilogie autobiographique, commencée par Quéquette Blues (Dargaud, 1984-1986) et poursuivie par Les Années Spoutnik (Casterman, 1999-2003). Avec Bella Ciao, le Grand Prix d’Angoulême 2010 se lance dans une histoire de l’immigration italienne à travers les souvenirs d’un ancien ouvrier chargé, dans les années 1970, de démanteler le dernier haut-fourneau de Lorraine. A l’évocation historique linéaire, Baru préfère une narration fragmentée qui va et vient au gré des époques, à la faveur de codes couleur et de styles graphiques différents.

Commençant par le massacre des travailleurs italiens des salines d’Aigues-Mortes, en 1893, le premier des trois tomes attendus s’achève par une recette, « à pleurer tellement c’est bon », de cappellettes au bouillon. Au milieu, l’auteur raconte, entre autres, les querelles entre les familles communistes et fascistes des cités ouvrières et revient sur l’origine de Bella Ciao, chanson de paysannes exploitées devenu l’hymne des partisans en Italie. En filigrane s’esquisse aussi un procès, celui des politiques d’intégration et d’assimilation, ici instruit avec une verve sans égale et un dessin plus limpide que jamais.