Samedi 27 avril 19h à l'amicale, cinespaghettata

Film : Mamma Roma de Pier Paolo Pasolini

projection privée destinée aux adhérents de l'amicale , inscription auprès de Roland



nouvelles des adhérents … buon viaggio Giovanni !


Road trip. Voyage au pays d’Elvis… en fauteuil

© Le Télégramme 10 avril 2019

 

« J’y vais ! ». La banane jusqu’aux oreilles, Giovanni Cappelletto révèle son rêve : visiter Graceland, la Mecque des fans d’Elvis Presley. Un pèlerinage somme toute banal si le Fouesnantais n’était pas atteint de la sclérose en plaques et aujourd’hui paraplégique.

 

Le 25 avril, Giovanni Cappelletto s’envolera pour Memphis dans le Tennessee, un état enclavé dans le sud des États-Unis. Accompagné de Laurent son infirmier et ami, de son pote d’enfance, Philippe, et de son beau-frère, Nasser, il va honorer le cadeau fait par sa famille à l’occasion de ses 50 ans et découvrir le temple du roi du rock, son idole de toujours …


Après la Fiat 500, une autre icône italienne  orne une pièce commémorative en argent : la Vespa.

 

La Monnaie d’Italie (ZECCA) consacre une collection numismatique à  la Vespa.

La Vespa est disponible en trois versions :  en rouge (7 000 unités), en blanc    (7 000) et en vert (3 000), les couleurs nationales de l’Italie.

 

La collection  est désormais disponible sur le site Internet de la Monnaie (www.shop.ipzs.it), au prix de 40 euros pour une seule pièce ou au prix de 100 euros pour un coffret contenant les trois pièces de trois couleurs différentes (1 000 unités).


medinitali cesare capitani


 Cesare Capitani a joué à l'Institut Français de Rome, « Médinitali » : les pérégrinations d’un Italien à Paris

Cesare Capitani, Italien de naissance et acteur du spectacle « Médinitali », met en lumière les mille facettes des Parisiens et les liens qui unissent les cultures française et italienne, à travers l’évocation de ses aventures anecdotiques ou rocambolesques dans la Ville Lumière.

 Article du : Le petit journal.com du 11 avril 2019

lepetitjournal.com Rome : Cesare, de quoi parle votre spectacle, qui se jouera jeudi 11 avril à l’Institut Français ?

Cesare Capitani : C’est un one-man show, un spectacle dans lequel je serai seul sur scène. J’évoquerai mes pensées, mes souvenirs, mes aventures parisiennes, à partir du moment de l’installation dans cette ville jusqu’à aujourd’hui. J’ai à présent beaucoup de recul sur Paris, et j’ai pu voir l’évolution de l’image que je me faisais de ce monde qui pour moi était un univers fascinant, rêvé. Sur scène, je parviens aussi à soulever beaucoup de questions, sur les raisons qui poussent quelqu’un à choisir une autre patrie pour y tracer sa route, sur l’identité mouvante d’une personne qui ne vit pas là où ses racines sont ancrées. Peut-on avoir plusieurs identités ? C’est une question complexe.

Quel est le ton du spectacle ?

C’est un spectacle plutôt complet : sur 1h30, on passe du comique au plus sérieux. Les anecdotes amusantes permettent, je l’espère, à une vraie réflexion de voir le jour. Il s’agit d’une semi-improvisation : le texte n’est pas totalement fixé, il y a juste un fil conducteur, des idées que je souhaite partager. Le spectacle évolue.

Y parle-t-on aussi de ce qui fait l’identité italienne ?

Oui bien sûr, en contrepoint au monde parisien. Tout est raconté par le prisme de l’Italie, il est donc évident qu’en creux se construit une réflexion sur les deux pays. Je ne peux pas faire autrement que de comparer les comportements, les attentes, les réactions des parisiens et des italiens, et à travers cela, ce sont deux philosophies différentes qui se forment. J’évoque aussi la manière dont l’Italien – si on peut mettre ce mot au singulier – est vu par les Parisiens : y a-t-il encore des a priori, et si oui en quoi, au cours des années, ont-ils évolué ?

Y a-t-il un comportement parisien qui vous a marqué plus que les autres, et que vous évoquez dans le spectacle ?

Oui, par exemple le terrible formalisme des Parisiens. On est obligé de passer, à l’écrit comme à l’oral, par des codes qui n’ont aucun sens. Dire « bonjour » à tout prix, même lorsque, clairement, cela ne signifie pas que l’on vous souhaite un « bon jour ». Les « cordialement », « bien à vous » et autres dizaines de formules vides de contenu mais absolument obligatoires. En Italie, on remplace un « bonjour » par un sourire : pas besoin d’entrer formellement dans la conversation. L’Italien met moins de mots et plus de vie dans les relations.

Et un comportement parisien positif ?

Heureusement, il y en a aussi beaucoup. L’efficacité, par exemple. J’ai vu le bâtiment d’un Ministère sortir de terre en deux ans, à partir de rien, c’était impressionnant. Un abribus cassé est réparé le lendemain. Les lignes de métro se créent réellement. Je n’ai pas l’habitude, ça force le respect. On se dit que tenir les délais est possible, on remet en question l’urbanisme de nos villes italiennes.

Au final, est-ce agréable de pouvoir être en connexion avec deux cultures différentes?

Bien sûr. Mais pas seulement deux cultures. J’ai envie de piocher dans les qualités du Parisien, de l’Italien, du Bruxellois, de l’Espagnol, en rejetant tout ce qui est négatif chez eux. Je veux donner ce que j’ai de mieux en moi, et que l’autre me donne ce qu’il y a de mieux en lui.  Mon rêve est que nous devenions des hommes européens, issus d’une sorte de mélange concentré des avantages de chacun. C’est un beau rêve, non ?


dietro le quinte … avant le spectacle au theatre max jacob

bellissimo spettacolo ! grazie cesare

MÉDINITALÌ, le nouveau spectacle de Cesare Capitani. Après son « Moi, Caravage » et « L’Autre Galilée« , l’acteur et auteur italien Cesare Capitani vous invite à une nouvelle date parisienne de sa dernière création, Médinitalì, un récit très personnel dans lequel, un comédien, seul en scène, laisse son esprit vagabonder entre ses rêves, ses souvenirs, ses réflexions et ses fantasmes. Il tente de se trouver, tiraillé entre deux Pays, deux cultures, entre ici et ailleurs: ce qui fait son bonheur, sa richesse et peut-être aussi son grain de folie …..(site ALTRITALIANI....)



eataly paris marais ouverture le 12 avril a 12h 12 !


Situé au 37 rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, Eataly Paris Marais proposera une sélection du meilleur de la gastronomie italienne dans la capitale. Fidèle à la philosophie d’Eataly, ce nouveau marché combinera une offre de restauration et d’alimentation unique ainsi qu’une école de cuisine, donnant la possibilité aux clients de manger, d’acheter et d’apprendre les secrets de la gastronomie et des produits italiens.

 

Eataly a été fondé par Oscar Farinetti à Turin en 2007. En 2018, l’enseigne a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 465 millions d’euros répartis dans 12 pays et 37 points de vente.                                                            article L'Italie à Paris

 

Notre amie Cristina Ternulla !



la voce del corpo !


La Radiotelevisione Svizzera Italiana intervista Luca Vullo sull'arte della gestualità che l'autore insegna con LA VOCE DEL CORPO in giro per il mondo!




le ricette delle nonne




L'aquila dix ans apres …..


Il y a dix ans, en pleine nuit, la terre tremble au centre de l'Italie. Le bilan humain est dévastateur (309 morts, 1600 blessés et plus de 30 000 personnes sans toit) mais c'est l'Aquila, située en plein épicentre de ce séisme de magnitude 6,5, qui en paie les conséquences les plus lourdes. 

Dix ans plus tard sous le ciel des Abruzzes, le 6 avril 2019, la ville rend hommage à ses disparus au milieu d'une place où pelleteuses et grues semblent devoir rester pour toujours. La plupart des habitants attendent toujours de pouvoir regagner leur logement dans le centre. Aujourd'hui, plus de 7 000 personnes vivent encore dans de vieux quartiers-dortoirs isolés dans la campagne. Certaines de ces habitations de fortune moisissent déjà.  

Grâce au travail de la ville, des dizaines de bâtiments tels que l'Eglise Sainte-Marie-du-Suffrage ont lentement repris forme, espérant redorer l'image du tourisme dans les Abruzzes ; la situation économique, à l'inverse, continue de plonger. Le chômage frappe durement les habitants avec une hausse de 40 % de chômeurs entre 2017 et 2018 (ils sont aujourd'hui 7 125).

 Reportage d'Alban Mikoczy, Laura Tositti, Claudia Billi et Valérie Parent.



En drone au dessus des dolomites



leonardo da Vinci (1452-1519)



A 500 ans de la mort de Leonardo ….

Leonardo di Ser Piero, dit Leonardo da Vinci, naît le 15 avril 1452 à Vinci, petite ville de Toscane proche de Florence, des amours illégitimes d’un notaire, Ser Piero, et d’une paysanne. Après une éducation scolaire diversifiée, il commence sa vie d’adulte comme peintre dans un atelier florentin de grande renommée, celui de Verrocchio. A 26 ans, Léonard quitte son maître et a déjà acquis une belle réputation d’artiste peintre. 

Un artiste complet

Peintre, inventeur, ingénieur, scientifique, humaniste, philosophe, il est pour beaucoup un esprit universel, qui fascine encore cinq cents ans plus tard. Au passage du quinzième siècle au seizième, il illustre, et parfois incarne, la Renaissance, avec ses avancées dans le domaine artistique mais aussi dans les sciences . La suite de sa vie est marquée par une succession de déplacements, notamment à Milan où il s’occupe, entre autres, d’architecture militaire, d’horloges, de métiers à tisser, de grues ou d’architecture, tout en peignant. Célèbre, il parcourt le nord de l’Italie, appelé parCésar Borgia comme architecte et ingénieur militaire pour défendre les territoires conquis par le fils du pape Alexandre V.

À sa mort, en 1519, il lègue ses notes techniques à Francesco Melzi, son élève et compagnon fidèle, afin qu’elles soient publiées et rendues pour être utiles au plus grand nombre. Ce qui ne se fera que quatre siècles plus tard. Ces carnets, les célèbres codex, dispersés un peu partout, montrent un Léonard passionné de technique.

Un ami de la France

Il part pour la France en 1516 où son nouveau mécène et protecteur, le roi de France François 1er l’installe au Clos Lucé près d’Amboise. Il est « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». François Ier est fasciné par Léonard de Vinci et le considère comme un père. Léonard projette de construire un nouveau palais à Romorantin en détournant un fleuve dans la Sauldre.

Sentant venir sa fin, il fait son testament le 23 avril 1519 devant le notaire d’Amboise. Le 2 mai 1519, Leonard de Vinci est emporté par la maladie au Clos Lucé à l’âge de 67 ans.  Sa tombe est située à la chapelle Saint-Hubert, dans l’enceinte du château d’Amboise.

Léonard de Vinci, n’ayant jamais eu ni femme ni enfant, lègue son œuvre, pour les faire publier (ses manuscrits, carnets, et documents et ses instruments) à Francesco Melzi, son élève et disciple préféré.

Il donne à la France de nombreuses peintures parmi lesquelles la Joconde, la Vierge, l’Enfant et Saint Anne, le Saint Jérôme.


D'avril à décembre 2019 Turin célèbre les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci : expositions, conférences …. sans oublier la gastronomie italienne avec un "A tavola con Leonardo da Vinci "  !

 

Le programme est à découvrir ici

 


FUORISALONE - MILANO DESIGN WEEK

 

Léonard de Vinci est  mis à l’honneur dans le cœur de Milan, ville qui a eu le privilège d’accueillir l’artiste pendant la période la plus longue et plus féconde.

L’installation «AQUA, la vision de Leonardo » offre une expérience immersive sur et dans l’ancien canal de la Conca dell’Incoronata (via San Marco) le long du naviglio de la Martesana, que le Léonard Da Vinci a probablement lui-même projeté les plans.

Signée par l’artiste Marco Balich, l’installation est dédiée à l’étude de l’eau du génie italien. La Conca se voit recouverte d’une œuvre architecturale en forme de grand miroir d’eau.

A l’extrémité, un grand écran à LED offre une fenêtre sur la Milan du futur, alors que sous la structure, dans le canal, « les visiteurs pourront expérimenter la beauté, l’énergie et la forme de l’eau dans un environnement total qui les enveloppera dans l’image et le son grâce à l’utilisation de technologies avancées »

 



le musee du design italien ouvre ses portes a milan


La Triennale a inauguré le 8 avril son nouveau musée consacré au design italien avec 200 objets icônes de la créativité italienne. La première étape d’un projet d’envergure : 1.300 m² d'art, 200 créations - les plus emblématiques du design italien - et un voyage dans le temps.

L'exposition est chronologique, commençant de l'après-guerre au boom des années 80. Un espace-temps qui représente l'avènement puis l'âge d'or du design italien.

À ne pas manquer, la machine à écrire Lettera 22 de la firme Olivetti, datant des années 50. Les iconiques Moonboot directement inspirées des bottes chaussées par les astronautes et réalisées par Giancarlo Zanatta dans les années 70. Ou encore le fauteuil Gufram en forme de bouche, des frères Gugliermetto, mais aussi le fauteuil Proust, une pièce de design post moderne projetée par Alessandro Mendini.

À quelques endroits de l'espace sont disposés des téléphones à cadran rotatif, que le visiteur peut utiliser pour entrer en communication avec les créateurs, grâce à des messages préenregistrés ou des reconstitutions.

Ce tout nouveau musée du design porte le nom d' « épisode 1 », car ce n'est que la première partie d'un projet d'envergure. Le musée de la Triennale va s'agrandir pour consacrer 6.000 m² supplémentaires au design italien et espère accueillir 1.600 œuvres en plus. Un espace souterrain est en projet de construction dans le jardin de la Triennale et pour cela, un grand concours international d'architecture aura lieu le mois prochain. L'ambition de Milan en matière de design ne s'arrête pas là. En 2020, le plus grand musée d’Europe consacré au design ouvrira ses portes. Un projet né de la collaboration entre la municipalité de Milan et l'ADI, association du dessin industriel. Le Musée ADI Compasso d'Oro s'installera dans l'ancienne zone industrielle entre Via Ceresio et Via Bramante (quartier Paolo Sarpi). Sa superficie prévue est de 5.135 m², dont 3.000 seront réservés à des espaces d'exposition.                                   Le petit journal de Milan


Dominique a venezia !




les rendez vous de l'amicale




a Carnevale ogni scherzo vale !


Carnevale di Viareggio dal 9 febbraio al 5 marzo ….. Carnevale di Venezia dal 16 febbraio al 5 marzo ….. C'est l'époque du Carnaval !

a venezia

a viareggio



per farti sorridere




Urbino perle des marches


Citadelle de briques brunes perchée dans un paysage de vallons verdoyants, Urbino concentre dans ses murs tous les marqueurs de la Renaissance italienne.


Un tiramisù da record: Milano entra nel Guinness dei Primati con il dolce da 273 metri e 15mila porzioni

Un tiramisù da record, lungo 273,5 metri da dividere in 15mila porzioni: è stato realizzato a Milano per battere il precedente record del Guinness dei Primati (fermo a 266 metri). Negli spazi del City Life shopping district i pasticceri della Scuola di Cucina Teatro7Lab - con lo sponsor Galbani Santa Lucia - hanno realizzato il super dolce su ottanta tavoli con una quantità di ingredienti adatta allo scopo: 500 chili di mascarpone, 65 di cacao amaro, 50 mila savoiardi, 60 chili di tuorli d'uovo e 70 di albumi, 300 litri di caffè e 65 chili di zucchero. Le porzioni, dopo le misurazioni ufficiali per stabilire il record, sono state offerte al pubblico. Una iniziativa anche di solidarietà : Galbani, che collabora con il Banco Alimentare, ha deciso di donare gli ingredienti per creare poi altre 15mila porzioni di tiramisù per le mense della Lombardia, della Toscana e dell’Emilia Romagna.


Fabrizio De André a 20 anni dalla morte

La revue franco-italienne RADICI à voulu rendre hommage à l'un de plus importants auteur-compositeurs italiens du XXème siècle, Fabrizio De André

Peu connu en France mais un véritable symbole en Italie et modèle pour beaucoup d'artistes.
Une production RADICI (www.radici-press.net)



Reportage de France Info 3 - Région Auvergne - Rhône-Alpes 

“Ivrea Città Industriale del XX Secolo” è Patrimonio Mondiale Unesco

Il Piemonte e l’Italia si arricchiscono di un nuovo sito Patrimonio Mondiale Unesco. “Ivrea Città Industriale del XX Secolo” è stata infatti iscritta nella Lista del Patrimonio Mondiale dell’UNESCO.

Un grande riconoscimento per Ivrea, per la sua storia e per tutto il territorio. La cittadina piemontese, che fa parte della città metropolitana di Torino, rappresenta un esempio di sperimentazione di idee sociali, architettoniche e industriali.

Ivrea rappresenta un’esperienza innovativa di produzione industriale di livello mondiale che ha però saputo guardare al benessere delle comunità locali e dei lavoratori.

Fondata nel 1908 da Camillo Olivetti, Ivrea è nata come progetto industriale e socio-culturale del XX secolo. La maggior parte dello sviluppo di Ivrea è avvenuto nel periodo che va dagli anni ’30 agli anni ’60 grazie alla direzione di Adriano Olivetti. Fu questo il periodo in cui la famosa azienda italiana produceva macchine da scrivere, calcolatrici meccaniche e computer.

La forma della città e gli edifici urbani di Ivrea sono stati progettati da alcuni dei più importanti architetti e urbanisti italiani di quell’epoca. Il nucleo cittadino si compone di edifici per produzione, amministrazione, servizi sociali e usi residenziali (case, asili nido, mensa), che riflettono le idee del Movimento Comunità. La città industriale di Ivrea rappresenta quindi un significativo esempio delle teorie dello sviluppo urbano e dell’architettura del ‘900 in risposta alle trasformazioni industriali e sociali, inclusa la transizione dalle industrie meccaniche a quelle digitali. Ivrea è un esempio per l’Italia e per il mondo intero riconosciuto ora anche dall’Unesco.

Un orgoglio in più per Torino e il Piemonte.



Il presepe animato a guer


La ville de Guer dans le Morbihan est jumelée à Gravedona, Lac de Côme depuis mars 2006.

A partir du 8 décembre prochain et pour deux années, Guer accueille la crèche animée de Gravedona, "il presepe animato di Gravedona" , riche de 1 300 personnages dont 700 animés …. véritable merveille installée au château de Coëtbo.    

Exposition ouverte au public à partir du 8 décembre pour  environ 2 ans

Les mercredi, samedis et dimanches de 14h30 à17h 30 

Prix d'entrée  3€ - gratuit pour les moins de 10 ans. Billetterie sur place, groupes sur réservation.

Cette visite inclut la visite des extérieurs du Château de Coëtbo 




Dimanche 2 décembre  2018 à l'Amicale, Andrea Campanella et Sylvie Bignonet  nous ont racontée leur incroyable parcours : des milliers de kilomètres  à vélo afin de recueillir des fonds destinés à la construction de puits au Kénya, en collaboration avec Icio Onlus

 "Chiappe viola ma cosce muscolose" est leur journal de bord.
http://www.pazzodaviaggiare.com.
En partenariat avec le restaurant Ca’ Lidovine de Pont Aven qui nous a proposé un délicieux buffet !


parole da salvare


(ANSA) - ROMA, 19 OTT - Graffiti urbani, realizzati sui marciapiedi, in prossimità delle scuole o in zone pedonali, con le "parole da salvare" della lingua italiana, e non solo... Zanichelli ha scelto questa via innovativa per la campagna di sensibilizzazione sulle nostre capacità di espressione e di utilizzo della nostra lingua e di quelle straniere. Su ogni graffito è riportato l'hashtag #laculturasifastrada che da subito ha avuto grande diffusione spontanea a Torino e Milano, da dove è partita la campagna che farà tappa anche a Padova e Napoli. L'operazione è estesa anche alle figure retoriche: anacoluto, iperbole, metonimia, onomatopea, descritte tramite citazioni da autori classici. Per la metonimia l'autore scelto è Carducci e la poesia San Martino: "Ma per le vie del borgo / dal ribollir de' tini / va l'aspro odor de i vini / l'anime a rallegrar". I graffiti saranno 50 per città e la tecnica utilizzata per realizzarli è quella green, con una miscela completamente naturale, innocua per l'ambiente.


Connaissez-vous l'histoire du Spritz, boisson que vous sirotez quelques fois à l'amicale ?

 

Ecoutez la vidéo de la Società Dante Alighieri 



cours d'italien


Cours d'italien

 

Cours débutants : mardi de 18h à 19h30

Cours faux débutants : jeudi de 18h à 19h30

Cours 2ème/3ème année : lundi de 16h à 17h30

Cours 2ème/3ème année : lundi de 18h à 19h30 

 


matera 2019 capitale europeenne de la culture


Le choix de Matera comme capitale européenne de la culture en 2019 est l’occasion de découvrir ou redécouvrir la ville troglodyte inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1993




L'italie et les programmes tv et radio


VIDEO. La bataille du "parmigiano reggiano", l'authentique parmesan italienLe parmesan est né dans le nord de l'Italie, en Emilie-Romagne. C'est la seule région où il bénéficie d'une Appellation d'origine protégée. La bataille pour protéger l'authentique "parmiggiano reggiano" a été rude, car le roi des fromages italiens est le plus copié au monde.

Les producteurs italiens ont fini par faire appel à la Cour européenne de justice : en cas de contrefaçon, les autorités des pays européens voisins peuvent être saisies pour empêcher l'utilisation illégale du nom "parmesan". Il faut dire que ses ventes mondiales représentent plus de 2 milliards d'euros par an. Un marché alléchant...


Echappées belles France 5

A moins de cinq heures d'avion de Paris, la Sicile se laisse découvrir le temps d'un week-end. Tiga s'offre une petite excursion sur cette terre de fiertés, de traditions et d'histoires légendaires. Elle débute son tour de l'île à Syracuse, ancienne cité grecque qui a inspiré bon nombre d'artistes qui s'y sont rendus. Amoureux de ce passé très riche, les Siciliens ont aujourd'hui le goût et l'envie de faire connaître leur territoire, leur histoire et leur culture à quiconque viendrait à leur rencontre. Au sommaire : - Les merveilles de la grande bleue, d'une île à l'autre - La revanche des Siciliens contre la mafia - La langue des signes ou le sicilien - L'Etna ou comment le volcan a façonné la Sicile et les Siciliens - Sur la trace des trésors cachés de Palerme - Le parc des Madonies, un trésor géologique à la biodiversité unique